Comment couper du bois dur ?

Photo by MabelAmber on Pixabay

Le bois dur est très populaire comme matériau de revêtement de sol en raison de sa durabilité, de sa polyvalence et de la beauté de son grain. Les bois durs les plus couramment utilisés sont le chêne, le cèdre, le frêne, l’érable et le caryer. Chaque essence possède des propriétés uniques qui influent sur la façon dont vous la travaillez. Elles ont toutes des exigences de coupe différentes et peuvent être difficiles à couper si vous ne connaissez pas les bonnes techniques. Suivez ces conseils simples sur la façon de couper le bois dur afin d’obtenir des résultats optimaux à chaque fois. La réduction du risque d’éclatement est un élément important à prendre en compte lors de la coupe de n’importe quel bois, mais surtout des essences plus dures comme le frêne ou le caryer. La clé pour couper efficacement ces bois consiste à optimiser vos outils pour ces bois spécifiques plutôt que d’essayer d’utiliser la même technique pour chaque type de bois.

Utiliser des outils de qualité

Tout projet de travail du bois commence avec les bons outils, il est donc important d’investir dans du matériel de qualité. Le bois dur est un matériau très dense, ce qui signifie que les lames se déplaceront très lentement dans le bois pour éviter de le brûler et de provoquer des déchirures inutiles. La vitesse plus lente rendra le sciage très difficile si vous utilisez une scie légère et bon marché. Il est également important de s’assurer que votre scie est suffisamment puissante et que la lame est adaptée au type de matériau que vous coupez. Si vous déchirez une planche, vous aurez besoin d’un autre type de scie que si vous la coupez en travers. Assurez-vous d’avoir la bonne scie pour votre travail, sinon votre projet sera plus difficile et prendra plus de temps que nécessaire.

Utilisez la bonne lame pour le travail

Pour le tronçonnage et la refente, la meilleure lame est une lame standard dans une configuration de tronçonnage, car elle a des dents disposées à 90 degrés. Cette orientation des dents vous permet de réaliser des coupes nettes avec un minimum d’arrachement. Pour couper des courbes et des formes irrégulières, une lame à refendre a des dents disposées à un angle de 45 degrés avec un crochet positif pour aider à expulser les déchets du trait de scie. Les lames à refendre conviennent mieux aux essences telles que le chêne et l’érable en raison de la façon dont les dents sont disposées. Pour les bois durs, comme le hickory et le frêne, une lame combinée a des dents placées à 90 degrés et un jeu supplémentaire de dents à un crochet négatif de 10 degrés. Les dents à 10 degrés sont utilisées pour la déchirure et les dents à 90 degrés sont utilisées pour le tronçonnage. Normalement, ces lames sont utilisées pour le contreplaqué, mais elles peuvent convenir à la coupe d’essences de bois dur.

Ne forcez pas vos outils

Les planches de bois dur sont souvent vendues au pied de planche. Un pied de planche est la quantité de bois qui équivaut à une planche de 12 pouces de large et de 1 pied de long. Il s’agit d’une norme industrielle, vous la trouverez donc sur toutes les scies et sur chaque lame que vous achetez. Si vous voulez couper une planche de 3/4 de pouce d’épaisseur, vous utilisez la marque de 0,75 pouce. Si votre lame comporte une marque différente, assurez-vous d’utiliser celle qui correspond à l’épaisseur de la planche. Vous devez également utiliser la bonne quantité de pression lorsque vous coupez. Si vous utilisez une scie à tronçonner, il est préférable d’exercer moins de pression que lorsque vous déchirez une planche, car vous ne voulez pas surcharger les dents.

Maintenez un bord tranchant

Une lame émoussée déchire la surface du bois et peut provoquer l’éclatement et l’écaillage de la planche. Pour éviter cela, suivez ces règles simples d’entretien de la lame : – Gardez votre lame affûtée – Une lame émoussée réduit l’efficacité et vous expose à un risque de blessure. – Ne forcez pas la scie – Si la scie peine, cela signifie probablement que la lame est émoussée et doit être remplacée. – Évitez d’utiliser la scie à l’extérieur – La saleté et les gravillons peuvent entraîner un émoussement plus rapide de la lame. – Utilisez une protection de lame – C’est votre meilleure défense contre les blessures. Enfin, n’oubliez pas de garder vos lames propres et huilées.

Conclusion

Le bois dur est un magnifique matériau de revêtement de sol qui peut ajouter de la valeur à une maison et offrir un environnement luxueux et chaleureux. Cependant, il est important de savoir comment le couper correctement afin d’obtenir les meilleurs résultats. Suivez ces conseils et vous couperez du bois dur comme un pro en un rien de temps. En ce qui concerne les parquets en bois dur, vous ne pouvez pas vous tromper avec le chêne, qui est le type de parquet en bois dur le plus populaire au monde. Il nécessite peu d’entretien, est durable et possède un aspect classique qui ne se démodera jamais. C’est également l’un des revêtements de sol en bois dur les plus abordables.